Adresse
/
Téléphone
Saint jo basket Mouchamps

Samedi 27 Février - Le Mans St Pavin 2

Samedi 27 février, après la victoire  en 8ème de finale contre Aizenay, nos joueurs devaient se méfier d’une équipe 10ème au classement. Au match aller Mouchamps avait gagné de 23points contre le Mans St Pavin 2… Tonio étant toujours en arrêt, c’était encore Bertrand, notre cher président qui était coach de l’équipe 1.
 
Cinq majeurs : Alexandre, Mathieu, guillaume, Sébastien et Benjamin.
 
1er quart temps : C’est le Mans qui marque le premier panier. Nos adversaires sont rentré dans le match dés le départ et en marquant le premier panier prennent  les devants (01’00 : 2-4). A la 2ème minute, Mouchamps passe devant au score 6-4, le Mans qui échoue sur deux actions consécutives nous permet de récupérer des balles et d’aller au panier. Après une belle contre-attaque d’Alexandre, le score est 11-6 pour Mouchamps à la 03’20. Après deux 3 points loupés, le Mans a su saisir ces opportunités pour revenir à égalité (04’30 : 11-11). Après un moment sans marquer, Mouchamps repasse devant (06’20 : 15-11). Malgré un 2pts marqué de Mouchamps (17-11), une faute (2/2 aux lancers) et un 2 pts permettent à nos adversaires de revenir au score (07’30 : 17-16). Mouchamps manque vraiment d’adresse en ce 1er quart-temps et beaucoup de fautes ne sont pas sifflées. À la 8ème minute de jeu, le 1er temps-mort du match est pris par Mouchamps. Ce sont deux paniers (Greg et Alexandre) qui permet de relancer l’équipe (09’20:21-16). Alex sur une belle contre-attaque nous permet de souffler un peu, le score est de 23-16. Le 1er  quart temps se termine sur un passage en force d’un joueur du Mans St Pavin 2.
2ème quart temps : C’est sur un 2pts de Benjamin que commence ce 2ème quart-temps (25-16). Mouchamps passe en zone presse  mais se prennent coup sur coup deux 2 pts et 1pts sur lancer-franc (11’30 :25-21). C’est encore Benjamin (qui est très présent sur le terrain) qui relance le match pour Mouchamps (12’00 : 27-21) Mouchamps est resté deux minutes sans marquer. Le Mans St Pavin prend son 1er temps-mort du match, le score à ce moment du match est de 29-21 à 12’20. Mouchamps réussi à garder un écart au score mais peine toujours à rentrer dans son match. L’équipe adverse ne lâche rien (13’20 :31-23). Il y a beaucoup de perte de balle des deux côtés, et c’est justement sur une perte de balle de Mouchamps, qu’un joueur adverse est parti en contre-attaque. Et comment le dire sans paraître moqueuse, il a sans doute voulu épater la galerie en marquant un panier en Freestyle (genre joueur de la NBA) mais c’est un craquage monumental!! C’était une petite parenthèse. Le Mans St Pavin passe en indiv, et Mouchamps commence à se précipiter dans les attaques, bien qu’il mène le match.  Mouchamps prend un nouveau temps-mort après quelques attaques loupés (15’00 : 33-27). Les cinq dernières minutes de cette deuxième mi-temps vont paraître très longues. À 15’40 de jeu, le score est de 33-31. Bien que manquant d’adresse à l’extérieur depuis le début du match, Mouchamps était présent au rebond mais ce n’est plus le cas. Plusieurs paniers faciles sont loupés. Heureusement pour nous, nos adversaires en cette fin 1ère mi-temps ne paraissent  pas plus en forme.  À 40 secondes de la fin, le score est de 38-37. Le Mans marque un 3 pts à 20 secondes de la fin, il passe devant 40-38. Sur la toute dernière action, Mouchamps joue collectif et marque. Égalité pour cette fin de 1ère mi-temps 40-40.
 
Après une petite collation pour certains, nous revoilà pour la  2ème mi-temps.
 
Cinq majeurs : Mathieu, Alexandre, Guillaume, Sébastien et Benjamin.
3ème quart-temps : C’est Mouchamps qui démarre le  match avec un panier de Sébastien (42-40). Grâce à deux paniers consécutifs de Mathieu, notre équipe  prend le dessus (21’50 : 46-42). Benjamin nous offre une jolie bâche et se présente ensuite en dessous le panier et réceptionne le ballon pour enfin marquer (48-42). Mouchamps continu à marquer sur quasiment toutes ses attaques ce qui leur permet de conserver leur avance (24’10 : 52-44). Le Mans prend le 1er temps-mort du match. Enfin, le premier 3pts du match nous est offert par Sébastien (25’30 : 55-44). Ce 3pts nous permet d’avoir une avance confortable.  Le Mans traverse un gros passage à vide en ce 3ème quart-temps et ne parvient plus à concrétiser ses attaques par des paniers marqués 28’00 : 57-44). Fin du 3ème quart-temps, le score est 59-46.
4ème quart-temps : Il faudra attendre un 3pts d’Alex pour voir le premier panier de ce dernier quart-temps (32’30 : 62-46). Le Mans prend un temps-mort à la 33’30. Mouchamps n’a pas beaucoup marqué +5pts mais nos adversaires sont toujours à 46 au score. Alex bâche un joueur de l’équipe adverse, ce qui rend la salle un peu « hystérique » !! Mais en même temps, c’était bien propre comme bâche. Le Mans se met en presse, pensant limiter les dégâts mais ça n’empêche pas les joueurs de Mouchamps d’avancer dans leur monter de balle. À la 35’10,  le score est de 66 pour Mouchamps et de 46 pour Le Mans St Pavin 2. Cinq minutes se sont écoulées et toujours aucuns paniers en vue pour nos adversaires. Pendant ce temps, Mouchamps continu tranquillement son match.  Alexandre est sifflé sur une faute (dont on n’est pas vraiment sur qu’il la fait), le n°15 tombe et en se relevant cherche un peu la M**** à Alexandre. Il loupe ses deux lancers-francs, ce qui, je crois fait très plaisir à toute la salle. Après cette petite péripétie, nos adversaires retrouvent enfin le chemin du panier +2pts (36’20 : 66-48). Suite à un 3pts du Mans, le score est 68-51. Faute assez impressionnante du….N°15. Oui encore lui sur Alexandre. Et comme si la première ne suffisait pas, une petite deuxième toujours sur Alexandre (38’48 : 70-51).Un 3pts du Mans et des lancers francs ne changeront pas la face finale du match.  Victoire de Mouchamps 73-56.
 
Bien que la première mi-temps fut très compliqué pour Mouchamps, ils ont su retrouver leur niveau pour finalement prendre le large et s’imposer 17pts. Félicitations à eux. Et félicitation à Bertrand, trois matchs, trois victoires !! Merci à nos jeunes supporters qui sont de plus en plus nombreux le samedi soir à la salle. Ils ont maintenant leur banderole ! 
 
J’ai hésité et puis finalement je vais quand même vous sortir quelques phrases entendues dans les vestiaires…
«  Au dessus des étoiles, il n’y a pas grand-chose » (les étoiles c’est eux bien entendu)
«  Tu parles du 5, là ? C’est pas celui qui s’est pris une bâche ?! » (Bien  sûr, celui qui le dit, c’est celui qui l’a fait)
« ll faut laisser le suspense pour le public sinon on mettrai que des branlers »
 
Et enfin , vu dans les vestiaires, Franck Charbonneau a qui nous souhaitons une bonne retraite ! J
 
 
 F.